Avenir VSP
Merci de vous connecter ou de vous inscrire gratuitement.
Chers visiteurs, si le forum vous apporte de l'aide, pensez à nous ajouter un point de réputation, petit + en haut à droite du message de réponse. Merci.
Pensez a vous présentez afin d'avoir acces a tout l'ensemble du forum ,et bénéficié de réponse a vos question.

Avenir VSP

Forum sur les VSP, et la mécanique vsp et voiturettes
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Avenir VSP, le forum de la voiture sans permis. Pour les nouveaux, présentation obligatoire
Vos pièces détachées a prix discount avec notre partenaire Propiecevsp >> Cliquez ici ! << Pour bénéficier de votre code promo de 5%

Partagez | 
 

 L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tribal631
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 2381
Réputation : 51
Date d'inscription : 05/11/2012
Age : 31

MessageSujet: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ?   Sam 16 Mar - 9:32

Souvent vilipendées pour leur bruit et leurs vibrations, les voitures sans permis cèdent à la tentation de la motorisation électrique. L'idée n'est pas nouvelle mais elle pourrait cette fois trouver une clientèle grâce aux nouvelles Aixam électriques
Après Renault et son Twizy, c'est au tour d'Aixam, un des principaux acteurs du marché des voitures sans permis, de proposer un quadricycle électrique. Au même titre que pour l'automobile traditionnelle, ce mode de propulsion suscite l'intérêt de nombreux constructeurs plus ou moins sérieux. Lorsqu'une marque aussi implantée qu'Aixam se penche sur la question, il est permis de penser qu'il ne s'agit pas que d'un effet de mode.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les premières sans permis électriques ? Indigentes…

L'idée du quadricycle électrique est vieille comme la voiture sans permis. Tout au long de l'histoire, des propositions ont vu le jour, sans guère de succès. Parmi les premiers, l'ingénieur François Guerbet a mis au point les minuscules Cedre Midinette et Soubrette (sic), cette dernière reprenant la carrosserie de la Mini Comtesse thermique contemporaine. Pas plus que ses contemporaines thermiques, la Cèdre n'a trouvé grâce aux yeux du public, comme le prouve un essai paru dans l'Auto-Journal daté du 1er août 1978 :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Le petit volant central commande une direction bien trop dure et l'on n'a pas jugé utile de doter le siège d'un dossier. Le système d'ouverture des portières à glissière est déplorable. Il doit être impérativement revu. La tenue de route est proche du dangereux, l'esthétique est lamentable, la carrosserie relève de la plus belle bricole qui soit, tout cela est désolant." Par ailleurs, bien que facile, sa conduite se montrait assez peu naturelle. Un variateur proposait cinq allures différentes que le conducteur modulait grâce à la seule pédale de frein. Si le prix demeurait raisonnable (l'équivalent d'une Citroën 2CV d'entrée de gamme), les lourdes batteries au plomb limitaient l'autonomie à une cinquantaine de kilomètres dans le meilleur des cas. Après une petite dizaine d'années, la société Cèdre a cessé son activité.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Parler de révolution en ce qui concerne la nouvelle gamme Aixam électrique semble donc galvaudé. Simplement, le produit est aujourd'hui enfin suffisamment abouti pour envisager une commercialisation à plus large échelle, grâce à une batterie au lithium qui garantit des performances dynamiques optimales. Les Aixam e-City et e-Coupé que nous avons pu prendre en mains se présentent tout simplement comme ce qui se fait de mieux en matière de voiture sans permis. La raison en est simple : le bruit et les vibrations habituels des modèles Diesel sont ici éradiqués. Par ailleurs, la douceur de conduite est sans commune mesure avec un modèle traditionnel : grâce à une gestion électronique parfaitement calibrée, il est possible de manœuvrer à basse vitesse sans à-coup et d'atteindre la vitesse maximale sans cette impression de buter sur la bride à 45 km/h. Comme la vivacité semble légèrement supérieure à celle d'un modèle standard, l'agrément général se montre très au-dessus des modèles de la gamme Aixam classique.

Certes élevé, le tarif se montre acceptable : 13.599 € pour la e-City S qui illustre ces lignes, auxquels il convient d'ajouter 49 € par mois de location de batterie (ce qui correspond peu ou prou à la dépense de carburant mensuelle). C'est 2.309 € de plus que la version Diesel. Economiquement donc, l'électrique ne peut se justifier. Seul le confort supplémentaire, bien réel, peut faire pencher la balance en faveur de l'électrique. Ce surcoût ne semble pas complètement déraisonnable par rapport à celui réclamé par Ligier pour son nouveau moteur dCi Révolution (facturé 1.190 € sur la JS50), qui améliore nettement l'acoustique, mais dans une mesure bien moindre qu'un moteur électrique.

Un problème de prix.

Devenues de plus en plus automobiles, les voitures sans permis ont fini par adopter des formes plus acceptables aux yeux de Monsieur tout-le-monde. Proposer des motorisations électriques n'a toutefois pas épargné la faillite à Erad et Gateau. Microcar fut plus chanceux avec sa Lyra électrique, qui a gagné un succès d'estime. Homologué en catégorie quadricycle lourd (avec permis B1 donc), elle sut convaincre les essayeurs. Dans son numéro daté du 1er septembre 1992, Auto Plus qualifiait ainsi cette petite auto : "Amusante, vive, bien finie, et non polluante, la Microcar Electric a toutes les raison de séduire une clientèle urbaine fortunée." Las, son prix de 123.500 Fr, principalement dû à ses batteries nickel-cadmium à la pointe de la technologie, limita sa diffusion. Pour le même tarif, on pouvait en effet s'offrir une Peugeot 405 ou une Citroën Xantia de milieu de gamme…
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cette expérience n'a pas empêché Microcar de récidiver, en 2008, avec la M.Go électrique (avec ou sans permis selon les versions). Tout aussi convaincante à l'usage que son aïeule la Lyra, elle souffrait du même problème : à 23.350 €, il était facile de trouver plus polyvalent. Les batteries, cette fois au lithium, en étaient encore une fois responsables. Aussi, lors du récent restylage de la M.Go, le groupe Driveplanet a-t-il décidé de cesser la production de la version électrique pour cause de mévente.

La renaissance des sans permis électriques grâce à Aixam

Aujourd'hui, Aixam redonne enfin vie à cette niche des voitures sans permis électriques. Ce n'est pas une première pour le constructeur d'Aix-les-Bains qui a déjà vendu quelques autos à batteries au plomb à l'EDF dans les années 1980. Par ailleurs, environ 50 % des utilitaires proposés par la marque-sœur Mega sont vendus avec un moteur électrique. Enfin, des expérimentations sur base d'Aixam Roadline ont eu lieu pour le marché britannique. Vendu sous le badge Mega, ce modèle a connu un certain succès suite à l'adoption de la "Congestion Charge" qui interdisait l'accès au centre de Londres aux véhicules thermiques. Le soufflé est vite retombé dès lors que l'autorisation a été étendue aux véhicules hybrides.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Comme le rappelle Philippe Colançon, président d'Aixam, la voiture sans permis se prête bien mieux à la propulsion électrique que l'automobile classique : "Il n'y a pas de meilleure application que le quadricycle pour la motorisation électrique, puisque masse, vitesse et puissance sont limités par la réglementation. Or ce sont les trois points qui impliquent d'embarquer une batterie de forte capacité, donc chère et lourde, dans une voiture standard. En plus, dans le cas des véhicules sans permis, très rares sont les utilisateurs qui dépassent les 75 km pour un trajet. L'autonomie est donc adaptée aux besoins d'une grande partie de notre clientèle, même si certains auront toujours besoin d'un modèle thermique."

Reste à vendre ces autos, qui appartiennent pour le moment à une niche inexistante (les Renault Twizy, Little 4 et Estrima Biro, bien plus rustiques car sans chauffage et moins chères, doivent être considérés comme des cas à part). Prudent, Philippe Colançon n'annonce pas d'objectif. Mais il se montre assez confiant, à terme, sur l'avenir du quadricycle électrique. "Dans un premier temps, nous visons une clientèle essentiellement urbaine. Cette clientèle est essentiellement jeune et ce sont souvent les parents qui se portent acquéreurs de la voiture. Dans le cadre de certaines villes comme Rome, où l'accès de certains quartiers est interdit aux véhicules thermiques, les parents profiteront de l'aubaine pour faire leur shopping dans le centre le week-end. La clientèle rurale, plus traditionnelle devrait également se montrer réceptive au confort accru de l'électrique, même s'il convient encore de convaincre les distributeurs. Je pense qu'à l'avenir, les qualités de confort de l'électrique s'imposeront sur le marché."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Publicité
MessageSujet: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ? Sam 16 Mar - 9:32

Revenir en haut Aller en bas
aixam43
Admin
Admin
avatar

Messages : 10582
Réputation : 437
Date d'inscription : 07/10/2012
Age : 32
Localisation : Haute Loire

MessageSujet: Re: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ?   Sam 16 Mar - 10:03

Tres bonne article bravo merci

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je suis admin,pas d'aide sans présentation.
La page facebook officiel du forum : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
                 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tuto pour inséré des photos [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cher visiteur, si le forum vous apporte de l'aide, pensez à nous ajouter un point de réputation, petit + en haut à droite du message de réponse.


Le spam, ou tout message de pub pour un autre forum est interdit et il est sanctionné d'un ban definitif ! Si vous souhaité faire de la pub ,me demandé l'accord via l'onglet mail  

Vous aimez le forum ? Pensez a le faire vivre en faisant un petit don .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.avenir-vsp.com
Publicité
MessageSujet: Re: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ? Sam 16 Mar - 10:03

Revenir en haut Aller en bas
tribal631
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 2381
Réputation : 51
Date d'inscription : 05/11/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ?   Sam 16 Mar - 10:04

merci Very Happy

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Publicité
MessageSujet: Re: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ? Sam 16 Mar - 10:04

Revenir en haut Aller en bas
Aixam59

avatar

Messages : 189
Réputation : 4
Date d'inscription : 03/11/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ?   Dim 17 Mar - 3:52

Excellent article.

Mais le problème, c'est l'autonomie et les bornes de recharge, je me vois mal en plein milieu de nulle part avec cette voiture à plat........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Publicité
MessageSujet: Re: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ? Dim 17 Mar - 3:52

Revenir en haut Aller en bas
tribal631
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 2381
Réputation : 51
Date d'inscription : 05/11/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ?   Dim 17 Mar - 8:26

mdr moi aussi pourtant je suis pas loin du centre ville mais pour trouver une prise impossible et puis perso je prefere rouler avec mon pty gazoil lol

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Publicité
MessageSujet: Re: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ? Dim 17 Mar - 8:26

Revenir en haut Aller en bas
b-chris29



Messages : 1829
Réputation : 49
Date d'inscription : 08/11/2012

MessageSujet: Re: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ?   Dim 17 Mar - 9:57

De plus impossible de la debrider. Donc je me voie mal rouler a 45 km/h

_________________
2002 - 2003 PROPRIETAIRE D'UNE AIXAM 540 TWIN
2003 - 2006 PROPRIETAIRE D'UNE AIXAM 500.4 SL
2006 - 2012 PROPRIETAIRE D'UNE AIXAM CROSSLINE SL
DE FEVRIER 2012 - A MARS 2012 PROPRIETAIRE D'UNE LIGIER IXO 2
DE MARS 2012 A MAINTENANT PROPRIO D'UNE AIXAM CROSSLINE PREMIUM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Publicité
MessageSujet: Re: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ? Dim 17 Mar - 9:57

Revenir en haut Aller en bas
tribal631
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 2381
Réputation : 51
Date d'inscription : 05/11/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ?   Dim 17 Mar - 10:01

tu m'étonne

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Publicité
MessageSujet: Re: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ? Dim 17 Mar - 10:01

Revenir en haut Aller en bas
micromc1

avatar

Messages : 58
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 50
Localisation : 03190 - VALLON EN SULLY

MessageSujet: Re: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ?   Mer 30 Mai - 5:14

Bonjour à tous, pour ce qui est de l'autonomie, il faut tabler sur combien de kilomètres?
Ce qui est inquiétant également c'est le poids des batteries, donc réduits, donc moins d'autonomie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Publicité
MessageSujet: Re: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ? Mer 30 Mai - 5:14

Revenir en haut Aller en bas
wil1

avatar

Messages : 79
Réputation : 3
Date d'inscription : 26/05/2018
Localisation : calvados

MessageSujet: Re: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ?   Mer 30 Mai - 22:44

le gros problème de ces motorisations c'est pour faire le plein, pas forcément évident quand on habite en ville et/ou dans les étages
en dehors de ces contraintes faut pas ce faire d'idée c'est l'avenir autant sur les vsp que sur les "vrais" voitures ou 2rm
pour le débridage surement une histoire de fusible ou autres système équivalent….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Publicité
MessageSujet: Re: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ? Mer 30 Mai - 22:44

Revenir en haut Aller en bas
Bene

avatar

Messages : 2685
Réputation : 118
Date d'inscription : 08/05/2016
Localisation : BDR

MessageSujet: Re: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ?   Jeu 31 Mai - 7:13

Moteur d'avenir imposé ..... Les investisseurs pour des profits supplémentaires, une manne financière. Le politique pour impulser une industrie de consommation, un renouvellement du parc, un développement de réseaux,  servir la soupe aux libéraux ....
On oublie que ce soit disant progrès automobile est antérieur au moteur à explosion. Que les trams (que l'on retrouve aujourd'hui) circulaient à l'électrique dans les villes dés 1881 ! et un Français recordman :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Battu ensuite par un Belge :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Oui le pétrole c'est le mal, ça pollue, et bientôt y'en a plus, l'électricité n'est pas mieux en terme de pollution, et comme le "progrès" est passé par là depuis 1881 y'a tout à faire, pardon à refaire .....
Il y a d'autres voies à emprunter si je puis dire mais la logique consumériste est là...
Bref comme on nous met des oeillières, alors on ferme les yeux.
En gros le but c'est le profit, le pognon, le flouze, les centrales nucléaires sont pas prêtes à être démantelées !!
Pardon pour ce post, mais ça me fait du bien ....

_________________
Errare humanum est, sed perseverare diabolicum
Qui bene amat bene castigat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Publicité
MessageSujet: Re: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ? Jeu 31 Mai - 7:13

Revenir en haut Aller en bas
micromc1

avatar

Messages : 58
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 50
Localisation : 03190 - VALLON EN SULLY

MessageSujet: Re: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ?   Jeu 31 Mai - 10:41

Effectivement, l'invention de véhicule électrique est aussi ancien voir plus que la voiture à moteur thermique, mais le lobby de certaines entreprises à souvent gain de cause par rapport à la raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Publicité
MessageSujet: Re: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ? Jeu 31 Mai - 10:41

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ?   

Revenir en haut Aller en bas
Publicité
MessageSujet: Re: L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ?

Revenir en haut Aller en bas
 

L'électricité, l'avenir des voitures sans permis ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Belles voitures sans pétrole
» Pêche sans permis de pêche
» Quelles améliorations pour le réseau ferré normand sans la LNPN ?
» La Tata Motors à 1500 euros (voiture indienne)
» Chauffe eau, couper ou pas couper ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenir VSP  :: L'univers de la voiture sans permis :: Actualités vsp-